Màj : 23/07/2018

La loi sur le salaire minimum

 

Le Cambodge dispose désormais d'une loi générale encadrant le salaire minimum  qui vient d'être promulguée  le 6 juillet 2018.  L'article 2   de ladite    loi précise  que  le  salaire     minimum    s'applique  à   toutes les personnes  soumises  à la loi sur le travail  de  1997. Le  montant du salaire   minimum   sera  fixé  par  un Prakas du  Ministre  chargé  du travail. 

 

La conséquence  de  cette  nouvelle  loi n'est  pas négligeable  pour  les employeurs. Concrètement, un  employeur qui rémunère ses salariés en dessous du  salaire  minimum devra s'aligner à la nouvelle norme.  Une modification du contrat de  travail  est donc  nécessaire. Un  employeur récalcitrant  peut   être  sanctionné par  une amende   ne pouvant  pas dépasser 40 millions Riels. 


 

Màj : le 1/06/2018

Modification de la loi du travail

 

La loi du travail vient d'être modifiée le 26 juin 2018. Le changement porte sur les dispositions applicables aux indemnités en cas de dissolution du contrat de travail.

 

Pour accéder au texte original, cliquez ici. 


En matière du travail, les principales règles juridiques sont encadrées par la loi de 1997, amendée en 2007.

 

La législation cambodgienne donne une priorité pour l’embauche des salariés de nationalité cambodgienne. Néanmoins, pour obtenir le droit de travailler au Cambodge, un salarié étranger doit d’abord obtenir un permis de travail. 

  

Il n’y a pas de salaire minimum, à l’exception des ouvriers dans le domaine de textile, d’habillement et de chaussures. À partir du 1er janvier 2015, le salaire minimum réglementé est fixé à 128 USD (123 USD pendant la période d’essai). Ce salaire minimum est revalorisé à 140 USD par mois à partir de 2016.


Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.